XD blog

blog page

~recreative


2018-06-13 Retard en intelligence artificielle

L'Europe est en retard dans ce moment. C'est un fait. Voici quelques chiffres dans ce sens : AI Startups as Innovation Drivers. Une version PDF est disponible en bas de page, l'un des auteurs est Axelle Lemaire. Si vous n'êtes pas convaincu, vous le serez sans doute par Andrew Ng - The State of Artificial Intelligence.

2018-06-11 De l'impolitesse des courriers automatisés

Les courriers automatisés manquent parfois de tact et sont parfois incorrects. Dans le dernier, Free m'apprend qu'un prélèvement a été refusé suite à un décès et que cela me coûtera 7.5 euros supplémentaires. Ma maladresse n'est pas intentionnelle et je trouve le courrier quelque peu impoli. Par la suite, le courrier est envoyé le 9 en me laissant 2 semaines pour régulariser la situation, 2 jours plus tard, la ligne internet était coupée.


more...

2018-05-22 Les trains autonomes de demain

La grève à la SNCF nous est relatée principalement par les statistiques du nombre de grévistes qui s'étiole de semaine en semaine. Je n'en ai pas retenu grand si ce n'est la disparition du statut des cheminots et la privatisation partielle voulue par la communauté Européenne. Je n'ai pas l'impression que ces deux mesures répondent au fond du problème à savoir la vétusté des voies autres que TGV qui est à peine rentable de son côté. Je fais un aparté sur un sujet qui témoigne de notre incapacité à prendre de bonne décision. Le tracé de la ligne Est passe dans une gare Champagne Ardennes qui est un hangar en rase campagne à mi-chemin entre deux ville sans que je parvienne à m'expliquer les raisons de ce choix. De ce fait, le train ne s'arrête pas dans un centre-ville ce qui est à mon sens un de ses grands avantages. J'y reviendrai.


more...

2018-05-02 Histoire d'intelligence artificielle

Deux articles parus dans Variance autour de l'histoire de l'intelligence artificielle : COLLOQUE « INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : FICTION OU ACTIONS ? » : UNE BRÈVE HISTOIRE DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (1ÈRE PARTIE), DEUXIÈME PARTIE : DE LA NAISSANCE DE L’INFORMATIQUE AU DEEP LEARNING.

2018-04-27 Gilles Dupré (1946-2018)

Gilles Dupré était architecte avant d'être mari ou père. Il pouvait interrompre ses vacances, traverser la France de nuit, tout changer d'un projet qu'il disait avoir conclu, batailler jusqu'à plus d'heure avec les façades. Il dessinait avant d'écrire, noircissait de croquis tous les ronds de bières, toutes les nappes en papier. Il peignait. Il allait voir toutes les expositions à Paris où ailleurs, lisait tous les livres, organisait des voyages pour l'ordre des architectes. Il écrivait peu mais savait toujours retrouver le livre où l'œuvre qui traduisait le mieux sa pensée. L'essentiel était d'avoir un projet et de tout faire pour le concrétiser. Il était important de laisser une trace, le reste était secondaire. Féru de jazz, de bandes dessinées, il lisait la nuit, vous surprenait en sortant un livre de son sac "Tiens ça m'a fait penser à toi."


Photo : Clément Sautet


more...

2018-04-22 La grève et ses conséquences

J'avais besoin de rejoindre Charleville-Mézières depuis Paris. Pour moi qui n'ait pas le permis, les transports publics sont indispensables et en ce jour de grève, aucun train ne circulait, blablacar ne proposait rien avant 21h, les bus rien avant deux jours. Les Ardennes étaient ce jour-là virtuellement inacessibles.

2018-03-29 Intelligence Artificielle en France

Quelques tables sont organisées lors de la conférence AI for Humanity organisée par le gouvernement pour la remise du rapport Villani. La première table ronde invitait Laurence Devillers, que j'avais vu lors du colloque organisé par les anciens de l'ENSAE Colloque Individu, données et société connectée.

Lors de la seconde table, Yann LeCun affirmait que la thèse CIFRE était une des raisons pour lesquelles Facebook avait choisi la France pour implanter un centre de recherche en Europe (Paris). Parmi les thésards, Alexis Conneau qui est passé par l'ENSAE.

D'après le directeur du CNRS, Antoine Petit, il est important d'avoir des chercheurs ou ingénieurs qui enseignent dans le monde académique et travaillent dans le monde privé. Il confirme ce qu'a dit Yann LeCun une heure plus tôt. Certains chercheurs de Facebook consacre 20%, 50% de leur temps à l'enseignement. On pense à tort que l'école est le plus souvent en retard par rapport à ce qui se fait dans le monde de l'entreprise et que les étudiants ne savent rien faire en quittant l'école. En intelligence artificielle, c'est plutôt l'inverse. La recherche académique est en avance par rapport à ce qui se fait en entreprise

Quelques annonces comme DeepMind qui va créer un centre de recherche en France où aussi : Microsoft s’engage avec les acteurs de l’écosystème pour contribuer à faire de la France la nation de l’Intelligence Artificielle.

2018-01-31 ImagineCup

Microsoft organise la compétition ImagineCup depuis plus de 15 ans.

Imagine Cup est une compétition mondiale d’innovation réservée aux étudiants. Le principe : formez une équipe de 3 au maximum, présentez une solution logicielle répondant à la problématique de votre choix. Votre challenge : faire reposer cette solution sur une brique d’Intelligence Artificielle et la relier au Cloud Microsoft Azure. Vous pouvez présenter un projet personnel aussi bien qu’un projet intégré à votre parcours d’études.

Si vous avez un projet de startup utilisant l'intelligence artificielle, une idée qui végète dans votre esprit, c'est l'occasion de la développer et peut-être partir à Seattle la défendre. Deadline pour la soumission de projets : 25 février minuit.

2018-01-21 Back in the past: fear of computers

I'm currently watching videos made by students about projects on machine learning. As their video is on youtube, the website decided to recommend the following video, news back from 1981 with an interview of Steve Jobs who was 26 at this time.

Jobs claimed he was able to reach one computer in every 1000 families and was confident enough he could reach 1 out of 10 in the next five years. The journalist introduced the short story which preceeds the interview by asking : "Should we fear computers?" Jobs replied by saying that a computer is just a tool, like a bicycle is, which emphasizes our inner talents.

We now wonder whether we should fear artificial intelligence. It seems we do not fear computers anymore. But the first five minutes are quite interesting in a way that it shows computers had invaded the society was already addicted to them. Planes, credit cards... so many things were already using them. The journalist questions Jobs about the danger of giving so much data about ourselves to these machine. Could it become a danger to our freedom? Computers could be replaced by artifical intelligence, the story could have been shown today on TV but the final question would not change: should we be giving away so much data? One answer from Jobs: there is no way back and the best way is not to reject computers but to learn how to use them to finally understand what danger we are talking about.

To conclude, I doubt any TV would display such a long sequence on any subject now. I fear that we have less and less wisdom and patience to answer the original question "Should we fear computers?".

2017-12-24 La politique et le climat

A la lecture de cet article, Week-end de Noël : la SNCF accusée de surréservations, les voyageurs exaspérés, je comprends que la SNCF vient de s'octroyer le droit de faillir en des circonstances extraordinaires comme la conjonction le même jour de deux vagues de départ, les vacances d'hiver et Noël. Je vais finalement m'estimer heureux d'avoir pris un train qui est parti à l'heure et est arrivé en retard de seulement 10 minutes. Un article plus loin, "Le gouvernement est en train de saccager le bio", je comprends que le gouvernement veut défendre l'agriculture biologique en réduisant les subventions qu'il lui accorde. Un autre article qui me concerne plus puisque je vais à Saclay pour enseigner, A Saclay, la difficile construction du pôle d'excellence scientifique, il a fallu 10 ans pour mettre en oeuvre un projet qui s'est finalement scindé en deux. Et malgré cette apparence de succès, la vie sociale de ce grand ensemble est difficile à construire. Sorti de l'ENSAE, il n'existe rien autour pour prendre un dernier verre, on pense à son RER qui a déjà traversé deux grèves en quatre mois, on essaye de trouver une place dans le bus qui vous amène à l'école, il me faut entre une heure et demi et deux heures le soir pour rentrer chez moi. Ce grand campus est peut-être fonctionnel mais il manque de vie. Les écoles ont été regroupées pour créer des synergies, faciliter les échanges essentiels à la recherche. Dans les faits, elles sont aussi éloignées que lorsqu'elles étaient à Paris.


more...

2017-11-09 2 points de QI en moins par rapport à 1990

Ce documentaire Demain tous crétins expose des résultats assez inquiétants. Un enfant sur 68 présente des symptômes autistiques en Californie, d'autres montrent des retard de croissance. La cause est le manque d'iode des femmes enceinte au début de la grossesse, ou plutôt l'augmentation de mollécules que la thyroïde confond avec l'iode comme les PCB, le chlore, les retardeurs de flammes, les pesticides. Une étude menée en Californie menée sur 17 ans, une autre sur les soldats finlandais ont réussi à montrer une baisse inquiétante du QI depuis les années 1990. Bref, il est conseillé de saturer sa thyroïde d'iode. Le sel de guérande est une option à condition qu'il soit chauffé au soleil et de n'ajouter le sel qu'en fin de cuisson. Pour vous protéger : Demain, tous crétins ?, le livre Cocktail toxique, une émission sur France Inter : Demain tous crétins : le danger des perturbateurs endocriniens.

2017-11-02 Le monde numérique quand on a perdu son mot de passe

Ma mémoire m'a joué des tours à l'étranger. J'ai une mémoire plutôt visuelle, je ne connais pas mon code de carte bleue mais l'enchaînement des touches mémorisés sur la plupart des claviers de distributeurs de cartes bleues ou de machine. A 14h, je règle un dernier achat avec ma carte bleue avant de prendre le train pour la Hollande où je me retrouve dans un taxi à 8h du soir à payer en carte bleue sur un clavier qui me perturbe. Impossible de me souvenir du code. J'essaye deux fois et j'échoue. Plus qu'un essai. Je passe la nuit en essayant de me visualiser en train de taper mon code à Paris. Rien n'y fait. J'ai deux codes en tête et plus qu'un essai. Malheureusement, l'endroit où je dois me rendre est à 8km à pieds de mon hôtel. Je me réveille avec 8 euros en poche et une chance sur deux d'aller en taxi. Ca n'a pas loupé. Je me suis tapé 8 km à pied en 1h30, avec quelques détours, sur les pistes cyclables néerlandaises. A l'accueil de l'hôtel, je demande comment on peut se rendre à pied dans la ville d'à côté. Petit rire de l'hôtesse, ma question est absurde. Je lui demande jusqu'où je peux aller avec 8 euros, elle n'en a aucune idée, elle vient en voiture. Me voilà parti avec mon sac à dos et une heure et demi avant d'arriver faire un speech de 20 minutes devant 400 personnes. Un brin stressant. Le soir, j'appelle le numéro de secours de ma banque pour tenter de débloquer ma carte bleue. Je tombe sur une femme adorable qui m'explique que je peux débloquer ma carte dans un distributeur de la banque, à Paris donc, c'est-à-dire à plus de 400 kilomètres de là où je suis ou je peux demander à ce qu'on me renvoit le code de ma carte chez moi sous cinq jours. Je n'aurais pas eu mon billet de retour, je me serais retrouvé coincé avec le souvenir d'une voix très polie mais absolument d'aucun secours. J'ai même un doute, si ça trouve, ma carte était bloquée à l'étranger quoiqu'il arrive. Ca me rappelle une autre histoire qui m'est arrivé lorsque j''étais à Seattle. A minuit, je reçois un appel de la banque pour me dire qu'elle pense que ma carte a été volée car elle a servi à Seattle. Je dormais, je n'ai pas entendu. Lorsque j'écoute le message, je comprends que j'ai quelques minutes pour confirmer qu'on ne me l'a pas volée sous peine de la voir désactivée. Bref, j'ai fait quinze bornes à pied, j'ai un peu mangé au salon où se tenait ma conférence et je ne sais pas si je vais retrouver ma carte demain. C'est un peu le problème du numérique, un mot de passe perdu et c'est potentiellement tout ce à quoi il donnait accès qui est perdu.


more...

2017-09-08 Quelques parallèles entre domaines mathématiques

Maudites Abeilles, Matching, Optimal Transport And Statistical Tests, Gaspard Monge, Le mémoire sur les déblais et les remblais

2017-08-01 La panne du 1er août

Je fais partie comme de nombreux voyageurs des personnes impactées par la panne qui empêche la SNCF de faire circuler ses trains au départ ou à destinations de la gare Montparnasse. Le message que j'ai reçu est assez simple et sans appel : Nous vous informons qu'en raison d'une panne de signalisation, votre train ne circulera pas. Nous vous invitons, dans la mesure du possible, à reporter votre voyage. J'ai donc pris un autre billet pour le même jour en espérant que le site web ne m'ait pas laissé acheter un billet non valide. La panne arrive à tout le monde et je ne voudrais pas blâmer une entreprise publique qui pour ma part satisfait mes besoins. Néanmoins, j'aurais apprécié que le mail me proposât quelques options de remplacement. Je suis très heureux d'apprendre que cinquante techniciens inspectent le poste de commandemant de Vanves-Malakoff (d'après LeMonde) mais je ne sais combien travaillent sur les itinéraires de remplacement.


more...

2017-07-24 Pollution et emplois

La papèterie de Mimizan rejette quelques résidus de bois sans vraiment dire exactement combien. Voici le petit billet que j'avais écrit l'année dernière : Ouvrir les données. Cette année, il m'est arrivé de retourner sur la plage plutôt que d'aller me baigner car ce que je prenais pour les résidus d'un petit dégazage étaient probablement ceux de la papèterie locale.

Même si ce n'était qu'une sorte de farine d'écorce de bois, le premier réflexe de tout baigneur est de s'en écarter. C'est la petite pustule à supporter pour garder la papèterie dans la région. L'argument est toujours d'ordre économique et se présente presque toujours sous la forme d'un chantage : pollution mais emplois, pollution mais vacances pas trop chères. Le choix est le même depuis des années sans que nous puissions décider en tant que citoyens s'il n'existe pas d'alternatives à ce choix imposé.


-->

Xavier Dupré