XD blog

blog page


2021-04-12 Reorg

Réorganisation... Un mot magique pour réorganiser les équipes, changer l'objectif, redistribuer les tâches, rassénérer les motivations. Cela sert parfois. Un peu comme Keith Jarreth dans le concert de Cologne qui cherche le rythme de sa musique.

Le président change le nom de l'ENA comme on changerait le nom d'une rue. C'est contraignant pour la poste mais cela n'empêche pas le courrier d'arriver. L'école ne disparaît pas, elle ne déménage pas.

Vous avez dit relocalisation ? Vaccins: Sanofi va investir 400 millions d'euros dans une usine à Singapour.

Alors va-t-on voter en juin ? Les régions peuvent maintenir les élections si tous les assesseurs sont vaccinés. Tous les assesseurs seront vaccinés si l'Etat le permet. L'Etat le permettra si les régions maintiennent les élections. Alors va-t-on voter en juin ? «De misérables calculs politiques» : Bertrand et Pécresse dénoncent la consultation tardive des maires pour les régionales

J'entendais à la radio que tous les députés n'avaient pas voté le texte de loi interdisant les connexions aériennes à moins de 2h30 de train. Cela exclut a priori Paris-Toulouse ou Paris-Nice. C'est un petit début. Mais j'étais surpris. Encore une opposition par principe ? Peut-on voter contre ? Beaucoup s'abstiennent en fait ou peut-être ne sont-ils pas présents ce samedi vers minuit... Analyse du scrutin n° 3617 Troisième séance du 10/04/2021 Scrutin public sur l'article 36 du projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets (première lecture). La critique de ceux qui se sont exprimés visait les emplois perdus dans l'aéronautique... 3ème séance : Lutte contre le dérèglement climatique (suite). On voit bien que la transition écologique doit être aussi une transition économique. Imaginez, du jour au lendemain, l'Etat vous dit que votre travail est supprimé. C'est pour la terre donc notre bien à tous. Démerdez-vous. Que feriez-vous ?


more...

2021-04-04 Le pari du président en un graphique et Covid long

S'il fallait résumer le pari du président en un graphique, c'est celui-ci : . Il est extrait du rapport Impact de différents types de confinements et stratégies de sortie sur l'épidémie de COVID-19 dans le contexte d'émergence du variant VOC et de la vaccination en France (page 7) écrit le 8 février. Le président a choisi la courbe rouge, couvre-feu + vaccination, tandis que les médecins souhaitaient la courbe violette, confinement 4 semaines + vaccinations. D'après CovidTracker, nous sommes à 2000 admissions à l'hôpital quotidiennes : CovidTracker - France ce qui correspond à peu près aux prédictions du modèles. Toujours selon ce modèle, sans confinement, ce nombre aurait triplé. Avec le confinement décidé il y a quelques jours, il va continuer à augmenter pendant quelques semaines, au moins deux car la majorité des personnes arrivant à l'hôpital ont déjà été contaminées.

Aujourd'hui, on sait que les deux scénarios auraient finalement eu des impacts identiques sur la vie des citoyens (4 semaines de couvre-feu + 4 semaines de confinement en rouge, 4 semaines de confinement + 4 semaines de couvre-feu en violet), que nous serions arrivés au même point début juin (en nombre d'admissions à l'hôpital), mais que le second scénario auraient divisé le nombre d'admissions par trois, et vraisemblablement divisé le nombre de morts par trois également sur la même période. Pour être précis, la courbe rouge n'incluait pas de confinement le 8 février. Cela veut dire qu'elle coïncide avec la situation actuelle jusqu'au 15 avril pour ensuite s'infléchir. Mais il reste que ce choix passera nécessairement au-dessus de la courbe violette. Pour rappel, l'INSEE a estimé l'impact de l'épidémie sur l'espérance de vie en France et en 2020 à six mois : Avec la pandémie de Covid-19, nette baisse de l’espérance de vie et chute du nombre de mariages. En moyenne, nous avons perdu six mois de vie.

Si vous souhaitez jouer avec les données, deux notebooks que j'ai préparés pour mes enseignements : Tech - manipulation de données avec pandas, Algo - simulation COVID.

Une bonne raison de se faire vacciner est d'éviter le covid long : "400.000 Français vont avoir un Covid long" : d'où vient ce chiffre ?. Même s'il reste bénin dans la majorité des cas, environ 10% des gens atteint du covid développeront un covid long. Il tent à disparaître au bout de plusieurs mois A l’Hôtel-Dieu, patients et médecins tentent de percer les mystères du Covid long mais le chemin jusqu'à la guérison est éreintant. Si je comprends, certains neurones sont touchés et la rééducation a pour objectif d'entraîner d'autres neurones inutilisés à faire la même tâche. Pour en savoir plus sur le sujet, la page de l'INSERM est exhaustive : Coronavirus et Covid-19 - Du simple rhume au syndrome respiratoire aigu sévère.


more...

2021-03-31 Echos d'épidémies

Roselyne Bachelot est toujours hospitalisée et aucun ministre n'a pris le relais, un peu comme un professeur absent qu'on ne remplace pas. Est-ce avoir foi en sa guérison rapide ou un manque de personnel...

Mes étudiants me disaient leur désarroi de passer des heures devant un écran pour assister à des cours en ligne. Ils appréhendaient avec anxiété la fermeture de l'école et la disparition des séances de travaux pratiques en présentiel, derniers moments où ils peuvent échanger. Le sport venait juste de reprendre. Je me demande si je pourrais les revoir la semaine prochaine, même dehors devant l'école. Je leur ai conseillé de prendre un billet pour l'Australie tout l'été. Là-bas, le covid n'est plus.


more...

2021-03-30 lesenfantscodaient.fr

J'ai déplacé le site lesenfantscodaient.fr. Trop de maintenance. Le site n'était plus mis à jour à cet emplacement, le nouveau l'est régulièrement.

2021-03-29 L.627

J'ai regardé avec un grand plaisir le discussion avec Bertrand Blier sur son film L.627 : BERTRAND TAVERNIER PARLE DE L.627. C'est un éclairage qui me paraît pertinent sur la police, très loin des petites phrases et réflexions tronquées dont la presse se fait écho. Le réalisateur revient sur une vérité qui grangrène beaucoup des services publiques aujourd'hui : une statistique cesse d'être pertinente dès qu'elle est utilisée comme objectif. Si un policier est rémunéré au nombre d'incarcérations, il est évident qu'il cherchera à accroître ce nombre. Il est dès lors plus intéressant pour lui d'arrêter seize toxicomanes plutôt qu'un dangereux criminel qui dégrade fortement l'ambiance d'un quartier. Le nombre d'incarcérations cesse alors d'être une statistique qui reflète la réalité. Bertrand Blier évoque également les ministres de l'intérieur. Il répète ce que beaucoup diraient, à savoir que Pierre Joxe est le dernier qui ait vraiment compris ce qu'était la police et que L.627 était l'âge d'or de la police. Quand on voit déjà quelles étaient les conditions de travail à l'époque, on n'imagine pas ce qu'elles pourraient être aujourd'hui.

Ce commentaire fait écho à ce que vivent les médecins, les professeurs aujourd'hui. Cette crise met au grand jour l'écart entre l'image que nous avons de nos services publiques et ce qu'ils sont vraiment. Et nous avons un don pour fabriquer des statistiques de croissance, nombre d'actes, d'interpellation, ... Tout doit être croissant... Mais une forte croissance d'actes médicaux peut être tout à la fois synonyme d'une meilleure prise en charge des patients comme un signe d'une dégradation de l'état général de la population.


more...

2021-03-26 577

Je suppose qu'il n'est pas facile de diriger lorsque tout le monde remet en cause la moindre des décisions mais de là à affirmer qu'il ne fallait pas prendre la décision que la grande majorité des scientiifques préconisait... « Nous avons eu raison de ne pas reconfiner la France à la fin du mois de janvier » : Emmanuel Macron assume sa « troisième voie ». On peut aussi nier le réchauffement climatique aussi. Les emplois fictifs reviennent de façon récurrente, Affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, Affaire Fillon. Qu'en est-il des 577 députés qui n'ont plus aucun pouvoir depuis que l'état d'urgence sanitaire a été déclaré ? Peut-on les déclarer comme des emplois fictifs ?

L'étude de Pasteur détaille les sources de contamination ÉTUDE COMCOR SUR LES LIEUX DE CONTAMINATION AU SARS-COV-2 : OÙ LES FRANÇAIS S’INFECTENT-ILS ?. Il est difficile de savoir si tel ou tel lieu est un lieu de contamination. Les artistes affirment que les théâtres, les cinémas ne sont pas des lieux de contamination. Tout comme les magasins, mais sait-on seulement le nombre de personnes contaminées ou ayant été contaminées chez ceux qui travaillent dans les dits magasins ? Cet indicateur serait sans nul doute un bon indicateur pour déterminer la dangerosité de certains lieux. Mais nul doute que certains exprimerait un droit de retrait. Je rejoins les propos de Catherine Hill. On ferme aujourd'hui les classes sur la base de tests. 300.000 ont été faits récemment et on a détecté 1 cas positif pour 200 élèves. Les classes ayant des cas positifs ont été fermées. 1/200 c'est le taux d'incidence dans les écoles, c'est partout, pas seulement où on cela a été testées. Cela veut dire que plein de classes devraient être fermées et ne le sont pas. Vivement que les vacances arrivent car cette propagation va contaminer un tas de parents : Catherine Hill: «Sur la gestion du Covid, l’échec monumental est là».


more...

2021-03-23 Macron / Merkel

Hier soir, Mme Merkel décidait d'un reconfinement de la population allemande avec une période de quelques jours de coupures L'Allemagne opte pour un long week-end de Pâques sous cloche. En gros, interdiction de sortir pendant 5 jours. Et c'est, de mon point de vue, une bonne option, pour faire chuter le taux de contamination une bonne fois avant qu'il ne reprenne sa lente ascension. Enfin, ça, il fallait le faire il y a un mois lorsque le taux d'incidence était plus faible, au niveau de celui de l'Allemagne maintenant. Le variant anglais a remplacé la souche classique, elle est plus contagieuse, elle est plus virulente. En France, nous avons un reconfinement qui n'en est pas vraiment un : L'exécutif renonce finalement à l'attestation de sortie en journée. L'attestation est infantilisante, les décisions pas vraiment expliquées, pas toujours rationnelles non plus, et souvent changeantes, un peu comme si les feux rouges étaient devenus fous. C'est rouge, c'est orange, c'est vert, non ça clignote.


more...

2021-03-17 Les effets secondaires de la bulle

La crise a considérablement réduit les interactions sociales. C'est un fait. Chacun vit dans sa bulle et comprend de moins en moins celle des autres. Qui suis-je pour juger d'un sketch ? Je passe sans doute 22 heures sur 24 chez moi, devant un écran. A travailler, écrire, lire, regarder... "Ca va ?" Ca va. D'une bulle à une autre... Prendre sa plume pour étriller un sketch écrit sans que son auteur n'ait vu son public depuis un an. Sait-on encore à quoi il ressemble ce public ? Je cite l'article qui reproduit l'indignation de certains : «Sketch débile» et «écriture potache», Anny Duperey étrille à son tour la cérémonie des César et l'explication de texte de l'auteure du sketch : Corinne Masiero: «Faut arrêter de se foutre des artistes. Et de tout le monde».


more...

2021-03-15 Effets secondaires

Il est difficile de se faire une idée sur AstraZeneca. Plusieurs pays ont suspendu la vaccination avec ce vaccin. En cause, des effets secondaires comme la thrombose dont on ne sait toujours pas si c'est une conséquence liée au vaccin ou à certaines prédispositions... Covid-19 : le Danemark, la Norvège et l’Islande suspendent le vaccin d’AstraZeneca, Vaccin AstraZeneca: des allergies sévères ajoutées par l’Agence européenne des médicaments aux possibles effets secondaires, Covid-19 : l’ANSM recommande la poursuite de la vaccination avec AstraZeneca, Le vaccin d’AstraZeneca dans la tourmente : les Pays-Bas et l’Irlande le suspendent à leur tour, l'Italie retire un lot.

Si j'ai bien compris le raisonnement de ceux qui défendent l'utilisation du vaccin, ils comparent la fréquence d'apparition de la thrombose chez ceux qui sont vaccinés et chez ceux qui ne le sont pas. Si le vaccin n'a pas d'incidence sur cette maladie, les deux taux sont les mêmes. D'après wikipedia, la thrombose touche une personne sur 1000 par an, soit ramené à une semaine, ce qui correspond à peu près à la durée des effets secondaires liés au vaccin AstraZeneca à une personne sur 50.000 par semaine. Et c'est au dessus des 30.000 de l'essai clinique de stade 3 qui ont permis de mesurer l'efficacité du vaccin. Cet effet n'était pas vraiment mesurable lors de cet essai. D'après wikipedia, la thrombose est plus fréquente chez les personnes âgées, cela signifie que ce ratio de 1/50.000 est encore plus faible chez les jeunes et plus élevé chez les personnes âgées qui elles ont d'ailleurs reçu le vaccin Pfizer. Je suppose que le vaccin Pfizer n'augmente pas les risques de thrombose puisque personne n'en parle. J'essayais veinement d'en savoir plus à partir des données mise à disposition sur cette page : Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19. C'est compliqué car on ne sait pas trop comment sont traités les personnes ayant deux effets secondaires même si je n'ai regardé que les tableaux et pas les commentaires. L'âge n'est pas non plus mentionné dans le rapport sur AstraZeneca donc il est impossible de connaître le taux d'incidence de la thrombose en fonction de l'âge chez les personnes vaccinées. Je ne comprends pas vraiment pourquoi ces données ne sont pas mise à jour en temps réel ni mis à disposition. Un peu plus de transparence ne ferait pas de mal. Quoiqu'il en soit, les données publiques ne permettent pas de trancher dans un sens ou dans l'autre. On ne sait pas non plus quelles personnes ont plus de chances d'avoir de forts effets secondaires après la première dose du vaccin AstraZeneca. Impossible de conclure. Je retiens juste que le vaccin AstraZeneca semble être le seul qui provoque ces effets secondaires graves malgré une population vaccinée plus jeune. Pendant ce temps, la France vaccine 200.000 personnes par jour, observe 30.000 contaminations de plus par jour, ce qui fait sans doute 60.000 en comptant les personnes asymptomatiques, voire un peu plus avec celles qui ne se font pas tester pour un simple rhume, soit 260.000 personnes immunisées de plus chaque jour.

J'évoquerais cet article sur la vaccination à Cuba : Cuba célèbre «Souveraine», l’un de ses vaccins anti-Covid. Cuba a le grand nombre de médecins par habitant au monde et sa recherche est florissante malgré le peu de moyens dont ils disposent. Ce récit n'aurait pas déplu à Bernard Maris «Le capitalisme n'est pas adulte».


more...

2021-03-10 La vie continue

Je me demandais pourquoi mes tests unitaires échouaient ce matin. Le site open.data.gouv.fr n'était plus disponible et en voici la raison : A Strasbourg, un « important incendie » sur le site de l’entreprise OVH. En attendant, un autre incendie mais il court lentement depuis longtemps : Indicateurs dans le rouge mais pas de confinement en vue : le paradoxe de l'Île-de-France. De son côté, le président retourne à ce qu'il aime faire, une réforme comptable, La réforme controversée de l’assurance-chômage entrera partiellement en vigueur le 1er juillet. Est-ce qu'une réforme votée avant la crise est toujours d'actualité après la crise ? Les chômeurs sont souvent vus comme des paresseux. Pourtant une expérience menée en Californie montre que les personnes retrouvent du travail plus facilement s'ils n'ont plus l'angoisse de ne pas savoir comment joindre les deux bouts : Une ville de Californie a testé le revenu universel. Les résultats méritent d’être examinés. En France, les aides sont souvent limitées dans le temps et parfois bien cachées dans un mille feuille administratif, si bien cachées qu'on en vient à douter de la réelle volonté du gouvernement en les mettant en place : Rénovation énergétique : peut mieux faire !. Un autre article illustre l'utilisation de l'intelligence artificielle : L’intelligence artificielle au secours de la médecine face au Covid-19. Et l'Etat n'est pas toujours une aide dans ce domaine : Recherche pharmaceutique française : le rendez-vous manqué. Pendant que l'Etat américain finançait de nombreuses recherches sur le vaccin, exemptait tous les chercheurs dans ce domaine de toute mesure restrictive, la France confinait tout le monde l'année dernière, même ses startups cherchant un vaccin.


more...

2021-03-08 Vaccins, soignants

Célébrés comme héros il y a peu, et vilipendés récemment, il n'est pas facile d'être soignant. Covid-19 : la vaccination des soignants est une "exigence éthique", selon l'ordre des médecins. Seulement 30% des soignants ont été vaccinés et ce faible taux pourrait expliquer la résurgence de clusters dans les hôpitaux. Il est compréhensible que les soignants aient quelque appréhension à se faire vacciner avec un vaccin, AstraZeneca, qui provoque parfois des effets secondaires assez intenses, plus fréquemment chez les personnes jeunes, beaucoup de soignants sont jeunes, et des effets secondaire un peu plus prononcés. C'est ce qui ressort quand on lit les rapports sur les effets secondaires mis en ligne : Point de situation sur la surveillance des vaccins contre la COVID-19. Le vaccin Pfizer a moins d'effets secondaires chez les jeunes que le vaccin AstraZeneca. Dès lors on peut comprendre une certaine réticence, un seul vaccin soit proposé aux soignants. C'est déjà dur mais il faudrait en plus se prendre une bonne crève sur commande.

Un aparté : les trois rapports mis en ligne sont assez difficiles à comparer. Ils sont tous rédigés selon des formats différents et les tableaux, le plus importants selon moi, ne sont pas présentés selon un format unique. Cela ne facilite pas la lecture. Et pourquoi faire des rapports et pas simplement un rapport ou un tableau de bord avec les trois vaccins côte à côte.

10/03 : si c'est vrai, on comprend un peu mieux pourquoi les médecins ne rechignent pas à se faire vacciner : Pfizer ou AstraZeneca : y a-t-il une "lutte des classes de la piqûre" chez les soignants ?. J'ajoute cet article aussi : Autriche : un lot d’AstraZeneca retiré après le décès d’une infirmière. Il est possible aussi que le dosage des vaccins soit volontairement fort pour augmenter les chances que celui-ci soit efficace.


more...

2021-03-04 Quelques articles

J'écoutais tout à l'heure France Info, Édition Spéciale après la conférence de presse de Jean Castex... Les informés du jeudi 4 mars. L'épisode Sanofi a beaucoup rassuré nos voisins européens qui ont donc décidé d'investir ailleurs pour le prochain vaccin : Covid-19 : Paris critique le projet d'alliance entre l'Autriche, le Danemark et Israël en matière de vaccins. Il est probable qu'il faille une seconde compagne de vaccination pour voir le bout de cette épidémie : Covid-19 : le vaccin de Moderna contre le variant sud-africain est prêt pour les essais cliniques. Il y avait aussi les propos d'un médecin ayant mis au point une sorte de passeport covid via une application mobile : Passeport Covid-19. Dr Paul Marcaggi : une appli telle un « mini-dossier médical ». Le concept n'est pas si loin du projet Reconnect initié par l'association Latitudes. Mais je reviens sur l'intervention de ce médecin... Le journaliste cherchait à savoir s'il avait parlé de son projet aux autorités. Sa réponse fuse. S'il l'avait fait, il en serait encore à discuter des couleurs sur la page principale de l'application. Au lieu de cela, c'était fait en quelques semaines.

Le documentaire sur Arte à propos du diabète : Diabète, une addition salée revient sur les vingt dernières années de la recherche sur le diabète. J'ai appris qu'il y avait deux types de diabètes, type 1 où le pancréas ne peut plus fabriquer d'insuline, type 2, il peut encore un peu (et on peut en guérir également). Je ne sais pas si le diabète est perçu comme une maladie honteuse, associée plus ou moins à l'obésité, elle aussi mal perçue. Le documentaire me donne plus l'impression que l'industrie pharmaceutique considère les diabétiques plus comme des consommateurs que comme des patients, et comme des patients captifs puisqu'obligés de consommer un produit qui le maintient en vie. Je me souviens que drug est un faux ami en anglais. J'ai des doutes parfois.


more...

2021-03-01 Bordel c'est long !

Le titre fait écho à un sacré fou rire suite à une pièce de Claude Régy dont je découvrais pour la première fois le théâtre. Je n'aimais déjà pas trop le recours au ralenti dans les films et la découverte du ralenti au théâtre fut au début intriguante puis quelque peu lassante. L'épidémie laissera une trace indélébile. Quelques touches de changements, Adieu toilettes publiques, la révolution du pisse-debout est en marche, Au Japon, l’entreprise Toto s’intéresse de près à vos selles, Bordeaux : un kit pour retrouver le goût et l’odorat après la Covid 19, Le port du masque cause un retard de langage chez les enfants gardés en créche (dans la seconde partie de l'émission).

Il y a 100.000 cas positifs en Chine, 90.000 décès en France, soit quasiment autant.

Je garde un dernier article sur ce qui n'a pas changé mais qui doit changer : Campagne de vaccination : comment l'administration décourage les médecins remplaçants. Selon cet article, notre administration est capable de créer des situations kafkaïenne pour simplement suivre des règles d'un système administratif qui ne sont pas prévues pour gérer les imprévus. A l'image du téléfilm diffusé par France 2 ce soir, "Intraitable", le téléfilm inspiré par le viticulteur Emmanuel Giboulot. Le héros est celui qui résiste à l'administration. En l'occurence, le viticulteur refuse d'épandre des pesticides sur ses vignes - sans doute un débat encore préhistorique -. On pense peut-être avec raison qu'un confinement strict serait inapplicable en France. En même temps, nous vivons dans un pays qui glorifie le fait de ne pas appliquer les règles administratives.


more...

2021-02-27 Les ours hibernent, les français aussi

C'est ce que le gouvernement lisait avant de prendre la décision de ne pas confiner : POINT DE SITUATION SUR LES VARIANTS MODELISATIONS PERSPECTIVES POUR LE MOIS DE MARS. Je ne comprends vraiment pas pourquoi le gouvernement n'a pas pris la décision de confiner. Je n'ai jamais cru que ce confinement manqué aurait pu être synonyme de la réouverture des restaurants mais il aurait sans doute pu nous permettre de reculer l'heure du couvre-feu de deux heures. Les politiques s'invectivent Un confinement de trois semaines à Paris ? «Des fadaises», tacle Jean Castex. C'est à croire qu'ils se mettent d'accord pour écrire des ... Trois semaines de confinement ne permettra de réouvrir les restaurants comme par enchantement. Mais cela permettra de réduire la circulation du virus et en particulier des variants. Car même si la vaccination suit selon le plan qui nous est annoncé, il restera une souche résistante, sud-africaine, qui continuera de se propager, rendant inévitable une seconde vague de vaccination entre septembre et décembre. Confiner maintenant permettrait certainement d'avoir une chance de réduire cette quatrième vague.


more...

2021-02-24 Comprendre le monde numérique

Je vous recommande cette conférence Les nouveaux pouvoirs à l’ère de l’intelligence artificielle -- Asma Mhalla, tirée d'un cycle de conférence Cycle conférences – débats « Comprendre et agir ». La chercheuse Asma Mhalla explique que l'approche de la Chine ou des Etats-Unis vis à vis du numérique n'a rien à voir avec l'approche libérale proposée par l'Europe et qui a échoué à créer des équivalents à Facebook ou Google. Ces sociétés dialoguent aujourd'hui directement avec les états L’Australie remontée par le « black-out » de Facebook et bénéficient de la méfiance croissante des peuples vis-à-vis de leur administration.


more...
-->

Xavier Dupré