XD blog

blog page


2019-11-12 Hackathon de l'ENSAE 2019

Le hackathon de l'ENSAE est sponsorisé par Cap Gemini cette année et débutera le 22 novembre : Hackathon solidaire Capgemini – ENSAE. A suivre...

2019-11-09 Insomnie

5h heures du matin, impossible de dormir. Je n'ai rien trouvé de mieux que d'allumer Youtube sur un vieux films en noir et blanc. J'ai choisi la rumeur de Mankiewicz. J'adore ce réalisateur. Je ne connaissais pas ce film mais il est étonnant de modernité et les dialogues sont truculents. Tout en allusions, le personnage principal aborde le sujet de l'avortement et aussi celui d'une médecine plus prompte à soigner les mains pleines de pilules plutôt qu'à écouter les patients. Le médecin qui soigne tout autant avec un scalpel qu'avec des mots fait des envieux parmi ceux qui préfèrent appliquer les recettes d'un livre. Et comble du comble, sa femme lui offre un train électrique gigantesque pour son anniversaire. J'adore. Il faut sans doute croire les grands enfants qui vous disent avec le plus grand sérieux assis sur leur train électrique qu'il n'est pas bon de faire une overdose collective d'antibiotiques.

2019-11-08 La réchauffement climatique est le prochain Chernobyl

Je viens de regarder la série Chernobyl que je recommande des deux mains. Elles montrent comment l'erreur humaine peut devenir à quelques heures d'intervalle une catastrophe ingérable. Cette série m'a rappelé combien l'erreur est du point de vue scientifique une façon d'apprendre et en aucun cas une faute intentionnelle. En tant que professeur, j'aime qu'on me dise que j'ai fait une erreur. Je ne la ferai plus demain. L'erreur politique est souvent toute autre, uen sanction ultime, une sorte d'aveu impossible. On se demande bien pourquoi. Serions-nous en tant qu'électeurs des juges impartiaux ? Nous ne sommes pourtant pas exempt d'erreurs.

Le politique espère sans doute que que le réchauffement climatique se mue en un Chernobyl gérable sur quelques mois, une crise où le politique est dépassé par la compréhension technique de la crise et laisse volontiers la main à des gens compétents et si fragiles politiquement. Les hommes politiques ont souvent sacrifié les scientifiques qui les ont sauvés, Turing, Legasov... D'parès la série, il revient à Boris Shcherbina d'avoir su choisir entre son propre intérêt et celui du monde. De son propre aveu, il occupait ce poste car il ne représentait aucun danger politique pour les autres.

2019-10-16 La recherche et la boîte noire

C'était à peu près il y a deux jours. Je songeais à ce que j'allais bien pouvoir raconter durant le TD de première année. Je me suis rappelé un exercice extrait de Google Jam pour lequel j'avais cru pouvoir apporter une solution l'année dernière. Et puis, je ne sais plus comment, j'y ai repensé et j'ai regardé le code que j'avais écrit l'année dernière pour explorer et implémenter mes idées. Et là, avant-hier matin, j'y repense et je me dis que j'étais un grand imbécile de n'avoir pas pensé à cette idée simple que je venais d'avoir. Je me dis que ça vaut le coup de recommencer le même exercice au même endroit avec un an d'intervalle. Une fois qu'on a l'idée, le code est simple. J'ai fini par l'écrire en TD en 10-15 minutes, ce que je n'avais pas préparé avant. Il est surprenant de voir la réaction des élèves, certains prennent la question comme un défi lancé à leur propre intelligence, d'autres apprécient l'exercice, certains voient ça de loin, comme une chose complexe et décourageante.

Je me demande pourquoi la boîte qui renferme les données d'un avion s'apelle une boîte noire alors que c'est une des rares boîtes noires qui révèle volontiers ses secrets. A l'inverse le cerveau est toujours aussi mystérieux sans pour autant sapper l'intérêt que les chercheurs lui portent. Et ils finissent par l'effeuiller comme en témoigne le reportage suivant : Bien nourrir son cerveau. Le sucre et les mauvaises graisses rendet les enfants irascibles. Si vous souhitez négociez un accord, il vous est conseillé d'inviter votre contre partie afin de lui assurer une alimentation la veille et au petit déjeuner qui le mettent dans de bonnes dispositions. Je comprends mieux l'obsession de mes parents pour me forcer à me faire avaler des repas équilibrés. Ca me rappelle un enfant qui refusa un jour de manger ses frites parce que le ketchup n'était pas du vrai ketchup en bouteille mais préparé le matin avec de vraies tomates.

Pour finir, un des moments que je préfère quand je suis prof, quand on me fait découvrir des choses que je ne connais pas... Chaillot Barnabé. Moi, j'adore et vous ?

2019-10-05 Quelques essais de benchmarks

J'ai découvert ou plutôt on m'a fait découvrir le benchmark officiel de scikit-learn scikit-learn_benchmarks que je fais tourner dans une version augmentée scikit-learn_benchmarks + ONNX. Il a quelques sautes d'humeur car je fais tourner plein de choses sur la même machine. Ils ont d'ailleurs tous quelques sautes d'humeur.

Ensuite, je me suis amusé à créer un benchmark automatique pour tous les modèles de scikit-learn toujours en utilisant le module asv. Puis un autre... Bref, tout est là Benchmarks.

2019-09-28 Rouen brûle et nous regardons ailleurs

C'est un clin d'oeil à Jacques Chirac décédé récemment, cette phrase Notre maison brûle et nous regardons ailleurs, reprise dans des mots plus durs par Greta Thunberg : 'How dare you? You have stolen my dreams and my childhood'. Rien n'a vraiment été fait depuis cette phrase de Chirac prononcée en 2002 et ironie de l'histoire, sa mort élude la tragédie écologique qui se déroule à Rouen. Un agriculteur s'exprime dans le monde : Une fumée bio ça n’existe pas. Les rues de Rouen sont poisseuses et les habitants vont souffrir des conséquences. Les agriculteurs vont peut-être perdre une récole ou deux à moins que la région ne devienne carrément une zone interdite à l'agriculture. Il va devenir difficile de vendre un appartement ou une maison à proximité de l'usine comme probablement près de toutes les usines Seveso de France si elles continuent d'être si peu contrôlées comme elles le sont aujourd'hui et que les amendes pour dégradations écologiques restent faibles. Le ministre note que la ville est clairement polluée puis ajoute que la pollution est passagère et sans danger. Pollution implique nécessairement nocivité. Les analyses sont publiées ( Mise à jour : Incendie au sein de l'entreprise Lubrizol) avec quelques précautions laissant penser que tous les agriculteurs bio de la région viennent"> de perdre leur label.

Le ministre de l'économie commentait ce matin les propos de Greta sur France Inter et rappelait encore une fois son incapacité à marier l'écologie avec l'économie actuelle. Son manque d'imagination nous mènera sans doute au désastre que les scientifiques du GIEC nous prédise. A moins que ceux-là même trouvent le moyen de refroidir la Terre par quelque innovation révolutionnaire. C'est un pari très risqué !

Et pourquoi pas ne pas accorder un troisième jour de congé par semaine. Cela réduirait les déplacements dûs au travail, réduirait la consommation d'aliments préparés souvent enrobés d'emballages plastiques à usage unique, nous passerions plus de temps à la cuisine et dans notre potager, avec nos enfants. D'un coup, on pourrait réduire notre empreinte écologique. Le dimanche, c'est le jour du Seigneur, le lundi, c'est le jour de la Terre. Mais je suis sans doute naïf. Mon sentiment est que puisqu'il est impossible de tourner, il faut ralentir le bateau économique. Ce jour dédié à la Terre me semble une idée simple et efficace.

Vous souvenez-vous du film Speed. C'est un peu cas l'économie d'aujourd'hui. Sinon, voilà un peu ce qui nous attend WaterWorld.

2019-09-27 Petit plaisir de professeur

C'est un petit plaisir de professeur : arriver en cours et exposer ce qu'on sait déjà mais sans vraiment l'avoir vérifié de ses propres mains : la régression Lasso permet de sélectionner les variables. Et puis finalement, le jour où je le dis, je ne suis pas plus convaincu que les étudiants en face de moi. Pourquoi ça marche avec cette norme et pas la norme L2 ? Bref, devant le silence d'un cours 20 minutes avant la pause déjeuner, après 2h30 de cours magistral, je me suis pris d'envie de calculer un gradient. Et là, en voyant la formule, l'intuition, je comprends qu'il y a une impossibilité car le gradient ne s'annule pas autour d'un point en particulier contrairement à la régression L2. En gros, si le gradient est mal foutu, il ne peut pas exister de solution autour. J'ai eu un peu de mal à partager cette intuition et j'ai laissé les étudiants avec un début de phrase pas faux mais pas suffisamment complet pour être tout-à-fait vrai. Je me suis dit qu'il fallait compléter la preuve : Normalisation des coefficients. La preuve n'est pas valable dans tous les cas mais l'idée suffit juste d'être poussée un peu plus loin. L'idée est développée un peu plus dans Regularization and Penalized Regression (Arthur Charpentier).

2019-09-08 Pas de pesticides au delà 0, 5, 10 ou 100 mètres ?

A la première écoute de cette information à la radio, j'ai cru à une blague : Pesticides : le gouvernement va proposer une distance minimale de 5 à 10 mètres. Sincèrement, j'espère que cette règle est déjà en vigueur, et elle doit probablement l'être à moins que les tracteurs qui épandent ces poisons n'aient pour habitude d'asperger les murs des habitations et les haies de leurs voisins. Il faut donc croire que nous ne serons plus obligés de fermer les fenêtres au passage du tracteur qui passera à cinq mètres... Que dire si le vent se lève ?

- Maman, maman, viens voir, il y a un cosmonaute qui arrose les tournesols.

- Ferme les fenêtres tout de suite !

Une interdiction à moins 100 mètres a du sens. A moins de 10 mètres, c'est juste pour s'assurer que l'agriculteur d'à côté ne démousse pas votre toit à coup de pesticides. Toutefois, c'est bien la première fois que le gouvernement reconnaît le caractère dangereux des pesticides.

Je résume : l'Etat veut simplement interdire le démoussge des toits au roundup. Vous pouvez écouter Pouvons-nous nous passer de pesticides ?. Je ne sais pas si Cousteau avait imaginé un jour faire un remake de son film Le Monde du silence en pleine campagne.

2019-09-02 La folie des grandes bêtises

Je relaie l'article paru dans le monde Le projet de transformation de la gare du Nord est inacceptable. Mon père était architecte. C'est tellement plus simple de caractériser le succès d'un projet sur un chiffre d'affaires plutôt que son intégration discrète dans un paysage existant. Il faudra passer devant un tapis de magasins pour prendre le train. C'est déjà le cas à la gare de l'Est, gare Saint-Lazare également. Le centre commercial d'Aubervilliers Le Millénaire, Aéroville, Polygone Riviera : le pari risqué du centre commercial haut de gamme est encore loin de ses objectifs initiaux. Ce matin, je n'étais pas sûr d'arriver à Saclay. Incident sur la ligne B. Il est toujours stressant de monter dans ce train Gare du Nord à l'heure de pointe, il y a tellement de monde qu'on ne sait jamais si on va pouvoir monter. Encore un projet sans imagination.

2019-08-01 Faut-il vraiment tout transcrire en amende ?

Un jour de canicule. Il faut très chaud dehors. Je traverse la rue du Commerce. Une lumière m'éblouit les yeux. Ce n'est pas le soleil, c'est la lumière d'une devanture. La lumière dans la vitrine ne change quasiment rien, dans aucun magasin. Et la clim est à fond pour contrebalancer la chaleur que dégage l'éclairage qui ne sert à rien. Les fumeurs continuent à jeter leur mégots par terre bien que la plupart sache que cela pollue. Faut-il vraiment inventer une amende pour tout ce que nos parents nous ont appris à ne pas faire.

Je viens de regarder le premier épisode de Wonder Women diffusée en 1975, l'année de ma naissance. Je ne sais plus quel personnage dit qu'un steak coûte plus de 1 dollar, et encore pas très bon. Ce qui est fou, c'est le prix pour un steak de mauvaise qualité n'a pas beaucoup changé. Le prix de la baguette est à 1 dollar lui aussi et continue d'augmenter.

Il fut un temps où un temps où nos parents nous apprenait à ne pas gaspiller, à penser à demain et ne pas manger tout aujourd'hui. Aujourd'hui, demain n'existe plus.

2019-07-17 L'écologie, incitations ou contraintes ?

Je sors pour aller au travail et je croise l'homme d'entretien qui lave à grandes eaux la poubelle. J'hésite à lui dire qu'en ces temps de canicule, il serait préférable que la poubelle attende. Trop petite pour bénéficier d'un concierge, l'immeuble a délégué cette tâche à une société de service. Elle a délocalisé la tâche en quelque sorte. Qu'arrive-t-il si l'homme d'entretien ne lave pas la poubelle ? La copropriété serait en droit de ne pas lui rétribuer cette tâche aberrante par ces de disette aquatique et l'homme d'entretien pourrait bénéficier d'un peu plus de temps pour lui. Sauf qu'il ne peut probablement pas financièrement se permettre de ne pas être payé pour cette tâche. La copropriété devrait-elle malgré tout rétribuer l'homme d'entretien pour quelque chose qui lui est demandé de ne pas faire par temps de canicule ?


more...

2019-07-14 Villani

Villani n'a pas été choisi par son parti et mon rêve de voir un scientifique accéder à un poste important s'est évaporé. La raison invoquée par son parti est un peu vague outre le fait qu'elle était évidente. L'article de Libération LREM à Paris : Griveaux sans rival suggère que Villani n'avait pas un réseau aussi garni que celui de son adversaire très bien implanté dans le système actuel. Villani s'adressait aux Parisiens, Griveaux aux gens de son parti et ceux malgré les dires de Griveaux lui-même Benjamin Griveaux : «Il faut en finir avec la gestion clanique de Paris» mais je ne suis pas sûr qu'il se soit vu lui-même dans cette position. Un grand classique. Je cite encore le fondateur du parti, Emmanuel Macron, La société civile au gouvernement: le pari d'Emmanuel Macron qui souhaitait introduire des gens nouveaux, des compétences nouvelles dans le petit monde qui nous gouverne. Une personne nouvelle, donc sans appui en particulier politiques... C'est ce qui semble avoir manqué à Villani. Il n'avait donc aucune chance de se voir choisi pour représenter un parti qui dit tout à la fois vouloir renouveler la classe politique avec des personnes déjà bien implantées dans ce milieu et capable de saisir l'urgence climatique. Il n'y avait parmi les trois candidats aucun qui réponde à ces trois critères. De mon point de vue, un seul était capable de comprendre pourquoi quelques degrés de réchauffement dans une dizaine d'années est un scenario optimiste, un seul était capable d'anticiper les conséquences d'une décision industrielle proposée par un lobbyiste. Je ne vois pas Griveaux faire autre chose que d'entretenir le réseau qui l'a propulsé jusque là. J'aurais aimé écouté le discours de Villani et entendre les membres de la commission qui ne l'a pas désigné dire ce qu'il manquait à son discours pour qu'ils fussent convaincus. J'imagine mal Villani faire campagne aux côtés de Griveaux. Même avec Villani, il me semble qu'il a peu de chance de l'emporter. Pour moi, Villani était l'homme de décisions ambitieuses, capable de projeter une ville dans un futur incertain, voire un pays tout entier dans trois ans. Griveaux me paraît être seulement un homme d'ambition.

2019-06-27 Documentation needs work

A bug. One more. I read the documentation of the fonction. It hardly describes what it does. This long paragraph is probably clear for its author but still kind of obscur to me. When i understand it, it tells me that what i wrote is partially wrong but i wrote so many lines that I'm puzzled about which is wrong and which is right. So what... i go on github to see where this exception may have been raised and then i realize this information i need is not there unless i expand the error message with what i need. But then i'll to recompile and that cost 30 minutes on my poor ugly laptop. So what... I skip it unable to convince myself to freeze my machine for that much of time and drink coffee for half an hour which is much more than the small quantity that would keep me awake for ever. So i tried poking with parameter almost randomly - what i kindly oppose when my students do it - to find out the combination which works out of the many combinations Hermione - I'm pretty sure - would have been happy to solve. And finally when i find, all seem logical in a way i kindly disagree with all the non informative error messages i got all along doing it...

I need to be drunk before this fully uninteresting task gets up to my brain, before this part of my body realizes whatever i do practice is always what I need not to feel the pain of struggling against such nonsense, before it realizes that coding is one among the few kinds of shared art, something people may do with other people just because they never get somebody to tell them it was so beautiful that it deserves to be hanged on their wall.

Whatever, I'm still at that bug, skipping the documentation which does not make sense to me tonight and directly going to what causes my picasso face, a kind of disorganized puzzled face. Anyway, I'm in the CODE, the open source code and I feel happier just because the code is precise and is not outdated. Writing documentation reminds me the summary exercise I did in the preparatory school to Grandes Ecoles. A good documentation takes time. Otherwise, a link to the code is just what i need.

2019-06-25 V

J'ai lu l'article car le langage V m'évoquait la vieille série américaine V. De là à penser que ce langage allait contaminer tous les autres, il a l'air suffisamment rapide à la compilation pour rendre obsolète les langages interpréter tels que Python. Le nombre de contributeurs est encore assez réduit mais c'est comme une oeuvre d'art. Le partie C est ici v.c.

2019-06-20 L'économie qu'il faut changer

Vous ne mangerez plus de cochon de la même façon après ces deux reportages : Le vrai coût de la viande pas chère, Algues vertes, le déni (1/2). Il montre comment l'économie, allemande en l'occurence, en poussant l'optimisation à l'extrême, crée des systèmes très efficaces mais très fragiles, socialement très destructeurs car il repose sur des salaires trop faibles, biologiquement dangereux car il crée des bactéries résistantes. Le premier documentaire étudie tous les effets secondaires d'une production de masse de porcs localisée en Allemagne. La viande produite n'est pas chère, mais elle pollue les nappes phréatiques, créé des bactéries résistantes et détruit plus d'emplois qu'elle n'en crée. D'après le documentaire, l'Allemagne traite ses porcs à l'aide d'un anti-biotique, la collistine, que l'Organisation Mondiale de la Santé a déclaré comme essentiel à l'humanité. Cela veut dire qu'en l'utilisant, l'Allemagne crée des bactéries résistantes à tous les anti-biotiques connus. Un lot de porc sur six acheté en Allemagne est contaminé avec des bactéries dangereuses qui disparaissent à la cuisson mais qui peuvent contaminer la salade si elle est coupée avec le même couteau. Le second documentaire montre l'inertie des pouvoirs publics en Bretagne face à une pollution manifeste et mortelle au nom de l'économie qui va d'autant plus mal qu'elle souffre de la concurrence de l'Allemagne qui produit moins cher mais sans respecter les mêmes normes. Bref, le prix baisse et la qualité aussi. Le porc suédois est le plus fiable d'après le premier documentaire.

Le dernier lien est une fiction et prend le point de vue d'un lobbyiste : Jeux d'influence. Je ne sais qu'une chose, je ne pourrais pas faire ce boulot. Un dernier article pour comprendre qu'au prix actuel, le porc de mauvaise qualité et dangereux est moins cher, mais un prix, ça se change, avec des subventions orientées dans la bonne direction : La Fondation Nicolas Hulot réclame une aide d'Etat d'un milliard d'euros pour la restauration collective.


-->

Xavier Dupré