XD blog

blog page


2020-08-11 Incompréhension

6 jours sous la canicule, une autre sorte de confinement. L'épidémie ne s'en va pas. Le masque dans les rues, puis le confinement à nouveau sans doute. Le réchauffement climatique, les fongicides qui reviennent parce qu'on n'a pas su trouver mieux. Quoiqu'en dise Christiane Lambert, ça reste un poison qu'on déverse dans les champs. On avalerait l’équivalent d’une carte de crédit par semaine. Et sinon, on doit porter le masque dans la rue mais pas dans un amphithéâtre à l'université.

6 jours d'affilé sous la canicule, ce sera 7 l'année prochaine, et 8 celle d'après. En 2030, soit vous achèterez une grosse clim, soit vous demanderez une modification génétique pour supporter le nouveau climat, ou vous rénoverez une cave à Paris pour y séjourner l'été.

2020-07-27 Cause, corrélation, vitesse limite

On confond souvent cause et corrélation. On peut dire que baisser les limites de vitesse diminuent le nombre de morts sur les routes. C'est vrai. Les deux faits sont corrélés. On serait tenté de dire que le nombre de morts est dû à une vitesse excessive. Peut-être. Pourquoi les gens n'acceptent-ils pas une réduction de la limite de vitesse bien qu'ils sachent que cela réduit le nombre de morts ? Serait-ce par égoïsme ? C'est sans doute assez réducteur. Les scientifiques ont prouvé que parcourir 100 km à 80 hm/h produit moins de gaz à effet de serre qu'à 100 km. C'est un phénomème physique, la résistance de l'air augmente lorsque la vitesse augmente. Une réduction de la vitesse a un effet écologique positif. Une erreur de conduite à 100 km aura sera toujours plus grave qu'à une vitesse inférieure. C'est physique. Il est plus facile d'accepter une réduction de la vitesse lorsqu'on a un chauffeur et qu'on peut rester occupé pendant le trajet. Il serait intéressant de voir où et quand se produisent les accidents. Nous ne sommes pas non plus tous de bons conducteurs. Mon père n'aimait pas conduire, sa vue n'était pas non plus la meilleure du monde. La résistance à l'air est la même pour tout le monde, la prudence au volant dépend de chacun. Certains conducteur sont plus prudent à 130 km/h que d'autres à 80 km/h. Si les gens n'acceptent pas la limitation de vitesse, c'est peut-être car ils pensent que c'est une sorte de sanction imposée à tous lorsque seuls quelqu'un sont fautifs. Une punition collective en somme.

2020-07-12 Des masques en espace clos

Les médecins conseillent le port du masque dans tous les espaces clos, Tribune : des médecins réclament «le masque obligatoire» dans les lieux publics clos, ou plutôt ils réclament que le port du masque soit obligatoire. Cela corrobore les conclusions trouvées par une équipe chinoise que je citais le 21 mars : Coronavirus can travel twice as far as official ‘safe distance’ and stay in air for 30 minutes, Chinese study finds. Qu'est-ce qu'un bus sinon un espace clos. Un autre article pour illustrer les blocages quels qu'ils soient pour accéder aux données liées à l'épidémie. J'ai contribué à un collectif bénévole pour tenter de prédire l'évolution de l'épidémie durant le confinement. J'ai beaucoup appris et j'ai vu aussi que, si nous disposons d'un des meilleurs systèmes en terme de collecte de données, nous disposons également d'un des pires systèmes quand il s'agit d'y accéder. C'est ce que transcrit cet article : Données épidémiologiques: la pénurie cachée. Il n'y a pas de collecte standardisée, les hôpitaux, chaque hôpital, les médecins de ville, SOS médecins... Rien n'est fait pour pouvoir exploiter ces données en cas de crise. Un dernier article pour la route Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat.... La question derrière lincapacité de Renault à anticiper l'avenir c'est la locomotion de demain. Moteur électrique, moteur hydrogène, intelligence artificielle autant d'idées qui ne sont guère en chantier chez Renault. Il ne faut pas oublier la voiture en kit et open source Tabby EVO, ce en quoi Renault croyait il n'y a pas si longtemps que ça : Renault crée la surprise avec une voiture open source. Ce projet ci est prometteur : Wikispeed Car.

2020-07-04 Un premier ministre qui change seulement de nom

Jacques Attali sur Le monde d'après l'été du samedi 04 juillet 2020. D'après lui, le changement de premier ministre n'a aucune incidence sur la suite et aucun impact sur les enjeux de demain. La France s'écroule et on change les hommes. Il dit aussi qu'en temps de crise, on ne laisse pas les ingénieurs d'Airbus ou de Renault à l'arrêt ou produire des avions ou des voitures dont personne ne veut, on les mobilise ! La France ne forme pas de biogénéticien, elle forme des ingénieurs qui vont en finance gagner de l'argent, c'est un immense gâchis et une énorme énorme à moyen terme. On ferait de créer un département innovation au sein d'Airbus pour développer les outils de demain, avion solaire... Au lieu de ça, ils vont se retrouver à la retraite ou au chômage le temps de se retrouver dans une structure plus petite et qui n'aura jamais la force de frappe d'une entreprise comme Airbus. Airbus est né d'une volonté politique dans les années 1960 et pour casser un monopole. Ils ont des ingénieurs de talents. Il faut leur donner une page blanche à remplir sur le thème de la société de demain et ne pas les laisser s'éparpiller.


more...

2020-07-02 Auditions des anciens ministres de la santé

J'écoutais aujourd'hui l'audition de l'ancienne ministre Agnès Buzyn : Coronavirus : Agnès Buzyn devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale. L'audition permet de découvrir comment l'Etat fonctionne, comment il gère les risques sanitaires, comment il entrepose 38.000 palettes de produits importants en cas d'épidémie de tout type. Le Figaro titre Devant la commission d’enquête, Agnès Buzyn peine à convaincre. Il est facile de prendre les bonnes décisions après coup, c'est souvent ce que les économistes font d'ailleurs. L'ancienne ministre a effectivement détaillé les decisions qu'elle a prise jusqu'à sa démission et son intuition était bonne. A l'en croire, elle a developpé une stratégie efficace dans les limites que lui imposaient le fonctionnement d'un Etat sans doute mal préparé à hâter sa gestion administrative. Sa clairvoyance lui a permis d'entrevoir l'ampleur de l'épidémie naissante, elle lui a peut-être permis d'entrevoir également la difficulté que le gouvernement allait éprouver à gérer la crise. Fin janvier, la ministre apprend qu'il y a six morts à Wuhan, que la maladie se transmet entre individus, que c'est sans doute le début d'une épidémie grave, que la matière première des surblouses est fabriquée pour le monde entier à Wuhan et que celle-ci vient de se confiner. L'épidémie n'est pas encore certaine mais il apparaît fin janvier, la pénurie de certains matériels est déjà connue et irrémédiable.


more...

2020-06-24 Hydroxychloroquine

C'est compliqué de se faire une opinion sur la chloroquine. Je ne comprends pas vraiment cette volonté d'aboutir à une conclusion binaire, oui ou non, pour ce médicament. Si les études produisent des résultats différents, il faut comprendre pourquoi. C'est comme ça qu'on progresse dans la recherche. Et d'une manière génrale, si elles produisent des résultats différents, c'est que soit on ne teste pas la même chose, soit on ne le teste pas de la même façon. Je cite cette interview d'un médecin qui cite des faits qui vont dans le sens d'un effet positif de la chloroquine. Hydroxychloroquine: «L'étude de Didier Raoult était parfaite», assure le Pr Christian Perronne. Les études faites à la suite de celle du Docteur Raoult ne testaient pas la même chose, elles mesuraient le taux de guérison des patients après plusieurs semaines. Tout d'abord, il est peu probable que les patients aient suivi exactement le même traitement. Ensuite, la première étude du professeur Raoult ne testait pas le taux de survie, elle étudiait le taux de contamination et celui-ci baissait plus vite sur les patients traités à l'hydroxychloroquine associés à un antibiotique : les patients étaient contagieux moins longtemps. A ma connaissance, aucune autre étude n'a vérifié cela et c'est bien dommage. Au lieu de ça, on a vu des études fabriquées pour une conclusion précise. Coronavirus. Loin de la controverse, la Grèce a repris la production de chloroquine, Qu’importe l’OMS, l’Afrique ne renonce pas à la chloroquine. Je reviens également sur les études randomisées sur des traitements. Si scientifiquement, elles sont robustes, éthiquement, elles sont quand même bancales. On voit souvent l'injustice côté patient. Mais... Si vous savez qu'un traitement a de grandes chances de sauver quelqu'un, mais que le patient en question doit recevoir un placebo pour éviter de mettre en danger une étude randomisées... Je me demande dans quelle mesure cette décision n'est pas couverte par la notion de non-assistance à personne en danger. Que dire alors de la convention citoyenne pour le climat ? Serait-ce un essai randomisé pour vérifier que l'assemblée des députés est représentative ? Il apparaît que les propositions de cette assemblée sont très éloignées de celles des députés. Que faut-il en déduire ?

2020-06-15 Des maux aux mots

Le président a parlé... pour rappeler que l'école était obligatoire et que d'ailleurs elle le serait de nouveau le 22, dans des classes à 28 avec un mètre entre chaque table. On ne sait pas trop comment la géométrie va bien pouvoir résoudre ce paradoxe... Thomas Piketty : "Les médias devraient refuser ce genre de simulacre où l'on peut dire n'importe quoi". Même si le président a l'air satisfait de la réaction de la France, Jacques Attali souligne que d'autres pays ont su faire mieux, ont eu moins de morts et n'ont pas arrêté l'économie : Santé de l’économie et économie de la santé. Il est difficile de deviner la direction suivie par le gouvernement, il sauve les voitures mais l'hôpital attend toujours d'être sauvé ou achevé. Les hommes sont excessifs à en mourir. Ce documentation sur Arte, Le saumon, un bon filon, montre comment la Norvège est en passe d'achever le saumon sauvage avec l'élevage des saumons. Cela ne les empêche pas d'envisager une multiplication par cinq de leur production actuelle. Un chef trois étoiles a récemment retiré le saumon de sa carte au motif que la qualité n'est plus là.

2020-06-05 Encore une étude sur l'hydroxychloroquine qui manque de sincérité

Visiblement, l'étude du Lancet a été écrite en commençant par la conclusion qu'on souhaitait y voir apparaître : Covid-19 : deux études rétractées par deux grandes revues médicales. Les données ont sans doute été assemblées sous couvert d'un grand nombre (90.000) pour étayer la conclusion souhaitée.

L'interview de Didier Raoult fait écho à un reportage que j'ai vu sur Arte : Cobayes humains qui détaillent comment des américains, pauvres, subsistent en participant à des essais cliniques. Le documentaire détaille comment les compagnies pharmaceutiques éludent les interactions entre médicaments impossibles à vérifier. Si un médicament est efficace, les études devraient converger, quelque soit la méthode choisie. Le médecin rappelle que les études randomisées sont difficiles à réaliser et à analyser. Difficiles à réaliser car il est difficile de demander à un patient de prendre un médicament qu'on pense moins efficace qu'un autre. Difficiles à analyser car si les patients prennent un même médicament, ils le prennent rarement de la même manière, sans respecter à la lettre les prescriptions. Dans ce cas, le bruit introduit par ces petites différences peut être plus que l'effet qu'on cherche à mesurer.


more...

2020-05-24 Encore une étude sur l'hydroxychloroquine

Encore une étude sur l'hydroxychloroquine Hydroxychloroquine or chloroquine with or without a macrolide for treatment of COVID-19: a multinational registry analysis. Elle semble montrer uqe l'hydroxychloroquine est inefficace, voire augmente le taux de décès chez les patients qui ont pris ce traitement. L'étude a été réalisée sur la base de données venant de 671 hôpitaux, elle inclut 96.000 patients, qui ont reçu ou non moins de 48h après leur diagnotic à l'hôpital un traitement à base de choloroquine. Je reproduis ici le tableau principal.

2020/05/30 L'étude du Lancet sur la chloroquine suscite des questions de scientifiques... Et les chiffres de cette étude sont faux... Les publiciations médicales laissent vraiment à désirer.


more...

2020-05-19 Autidion de Didier Raoult au sénat

A priori, Didier Raoult a été auditionné par le sénat le 7 mai dernier : Didier Raoult a-t-il été entendu par des sénateurs le 7 mai ?. Le journal Libération a pris la peine de vérifier les dires avancer par le site Gomet Didier Raoult devant les sénateurs : « les décisions de l’Etat décrédibilisées ». Le résumé sur le site est fidèle mais je recommande néanmoins la lecture des réponses du chercheur aux questions des sénateurs (lien en dernière page). Celles-ci sont rédigées dans le même style que ces précédentes interventions, directes et argumentées. Didier Raoult y relate une anecdote sur Agnès Buzyn, cette dernière aurait prescrit de l'hydroxychloroquine à un présentateur de télévision, une information impossible à vérifier puisque couverte par le secret médical. Le constat est sans appel en ce qui concerne la gestion de l'épidémie par le gouvernement. Le conseil scientifique est composé de membre ayant des liens avec l'industrie pharmaceutique et met en avant des études scientifiques remettant en cause l'efficacité de l'hydroxychloroquine. Certains auteurs ont des liens avec l'entreprise Gilead qui étudie une alternative au remède proposé par Didier Raoult. Ces liens ne sont pas déclarées dans les études en questions ce qui est contraire à l'éthique mais a priori très commun en France. De plus, les auteurs prennent de grandes libertés avec le protocole expérimental au point de rendre n'importe quel statisticiens perplexe quant à la possibilité d'en conclure quoique ce soit.


more...

2020-05-17 Quel cap ?

Je me demande ce que Howard Zinn aurait de la crise actuelle. Elle me rappelle un peu la création de la démocratie aux Etats-Unis à un moment où les grands propriétaires terriens voulaient se défaire de la main mise de l'Angleterre sur leurs affaires sans pour autant donner plus de droits à tous ceux qui travaillaient pour eux. Je résume volontairement de manière caricaturale : comment les inciter les pauvres à se battre pour eux pour que les riches puissent garder leurs richesses ? L'hôpital souffre depuis longtemps d'un manque d'investissement chronique : Hôpital : Emmanuel Macron reconnaît une « erreur dans la stratégie » et annonce une concertation immédiate mais c'est le système le plus inégalitaire qui est aujourd'hui le meilleur financeur de la planète : Vaccin contre le Covid-19: Sanofi, ou la marchandisation extrême de la santé. A chaque crise, les riches font appel à l'Etat pour sauver leurs meubles, les inégalités s'accroissent lentement le reste du temps, car le système est conçu comme ça.

Il manque une idée directrice à tout ce qui ce dit aujourd'hui. Les décisions sont prises dans l'urgence sans qu'elles s'inscrivent dans un avenir qui reste pour le moment celui que nous pouvions imaginer il y a quelques mois, un avenir où respirer un air pur deviendra un produit de luxe. Le président fait bien de visiter les hôpitaux mais sa présence ne suffit plus à concilier l'idée d'un même système de santé pour tous et les décisions politiques votées depuis des années : "On ne croit plus en vous": vif échange entre Emmanuel Macron et des soignantes de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Le discours de Vincent Lindon en est un autre exemple.


more...

2020-05-05 Réfléchir sur l'épidémie

Est-ce que ma famille a été touché par le virus ? Oui et je ne le saurai jamais avec certitude car la France est toujours incapable de tester les citoyens. Le gouvernement nous maintient dans une incertitude que je ressens comme effrayante et qui les pousse à s'octroyer le droit de passer au-dessus des lois. Je ne suis pas tant que ça effrayé par l'épidémie mais beaucoup plus par la légèreté avec laquelle le gouvernement joue avec ma liberté. J'accomplis le dernier devoir de citoyen qu'il me reste : me documenter, lire, réflléchir pour prendre la bonne décision lors des prochaines élections. Parmi les voix qu'on n'entend pas beaucoup, il y a celle de Jean-Dominique Michel qui propose une analyse différente de l'épidémie.

Jean-Dominique Michel a eu le coronavirus et s'est soigné lui-même en se procurant de façon légèrement illicite de l'hydroxychloroquine. Aux alentours de la 20ième minute, le scientifique indique que l'Allemagne a mieux réagi que les autres pays européens car Angela Merkel est elle-même une scientifique. Il dit aussi que les dernières études tendent à montrer que le coronavirus prospère bien dans un temps sec entre 5 et 11 degrés. Il explique que le virus ne prospère en Afrique pour cette raison et aussi parce que l'hydroxychloroquine est déjà massivement utilisée contre la malaria et a été utilisé massivement également contre l'épidémie. Pour appuyer son propos, je reprends ici l'article Coronavirus: premier bilan de l'utilisation de l'hydroxychloroquine au Sénégal, En Afrique, un miracle nommé chloroquine. J'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi l'hydroxychloroquine n'est pas plus utilisée. Peut-être est-elle aussi inutile que les masques ! A la minute 38, il dresse un tableau de la recherche médicale. Dans trois quart des articles médicaux, il est impossible de reproduire les résultats publiés. Cela jette une lumière différente sur la recherche médicale et me rappelle tous les articles paru sur la nocivité du RoundUp. On trouve encore ce produit sur Amazon. L'emballage dit explicitement que les mauvaises herbes disparaissent en 3h. Dès lors, comment peut-on croire à l'inocuité d'un produit qui tue une plante en 3h seulement. A la minute 41, il revient sur les modèles mathématiques utilisés pour simuler l'épidémie. Il est très critique vis-à-vis d'eux. Pour avoir essayé d'en caler quelques-uns, Estimation des paramètres d’un modèle SIR pour la France, les données collectées ne permettent pas facilement de caler un modèle. Il faut compenser cette mauvaise qualité de données par des modèles plus compliqués Estimating the burden of SARS-CoV-2 in France mais les prévisions dépendent beaucoup des paramètres choisis et on ne sait pas les estimer avec suffisamment de précision.


more...

2020-05-04 18 millions de contrôles et 700.000 tests

Ces deux chiffres côte à côte illustrent la stratégie du gouvernement : Déconfinement, retour au domicile principal, reprise des cultes : Castaner s'est voulu «clair, net et précis» lors du «Grand Jury». La France a dressé plus de procès verbaux qu'effectué de tests de contamination. A quelques heures d'intervalle Quarantaine obligatoire pour certains arrivants sur le territoire puis Coronavirus en direct : pas de quarantaine pour « toute personne en provenance de l’UE, espace Schengen ou Royaume-Uni ». C'est à se demander si le gouvernement n'annonçait pas tout un tas de de mesures coercitives pour enlever quelques heures plus tard celles qui ont suscité trop de constestation. Est-ce bien sérieux ? Sur la carte des départements, les Ardennes sont en rouge. Et cela ne concorde pas avec la réalité. Certes l'hôpital de Manchester de Charleville-Mézières a vu passer beaucoup de malades du coronavirus. Mais pour la plupart, ils semblent qu'ils n'étaient pas des Ardennes mais venaient d'un peu plus loin à l'Est. A Vouziers, des médecins ont organisé une cellule pour prendre en charge les malades du coronavirus. Ils n'ont reçu aucun appel. Le feuilleton de la rentrée à l'école continue Déconfinement : les maires d'Île-de-France demandent à Macron de «repousser la date de réouverture des écoles». Je ne comprends pas que les tests ne soient pas mentionnés lors de ce déconfinement. Ca me paraît difficile de rouvrir les écoles sans tester les enfants et les enseignants au préalable : Coronavirus et dépistage : un kit mobile inventé à Caen pour tester les gens partout, chez eux ou au travail. Ce ne sont pas des masques qu'il faut à l'école, ce sont des tests. D'autres pistes : Santé Canada approuve un test rapide et portatif de dépistage de la COVID-19, Coronavirus : un test «portable» américain donne les résultats en cinq minutes, Covid-19 : Bosch a développé un test de dépistage rapide et automatisé, En Israël, les cabines de tests rapides de Covid-19 assurent la sécurité de tous.

Et quelques suprises, je m'attendais à moins : Blood tests show 14% of people are now immune to covid-19 in one town in Germany. Ce sujet préoccupe quelques-uns de mes étudiants : Les études à l’étranger en question dans un monde post-coronavirus. Et je vous recommande l'écoute du téléphone sonne de samedi dernier Le régime d'exception menace t-il la démocratie ?. Je cite Le président de la République a créé un comité scientifique mais il existait déjà un haut conseil scientifique. [...] On a mis en place un état parallèle à l'état institutionnel.. Cette institution a quatre missions, la seconde est : fournir aux pouvoirs publics, en lien avec les agences sanitaires, l’expertise nécessaire à la gestion des risques sanitaires ainsi qu’à la conception et à l’évaluation des politiques et stratégies de prévention et de sécurité sanitaire ; Sommes-nous dans une démocratie à ce jour ? La réponse n'est pas évidente. Et la même histoire avec deux points de vue Le Mobilier national cède certains de ses trésors pour soutenir les hôpitaux, Brigitte Macron, en son Palais, privatise le mobilier. La culture est encore la grande oubliée du gouvernement. C'est pourtant un acteur économique important : LES CHIFFRES CLÉS DE L'ÉCONOMIE CULTURELLE. D'après cet article, le festival d'Avignon, c'est 100 millions d'euros de retombées pour la ville : Festival : qui veut gagner des millions à Avignon ?. Les acteurs ne pourront sans doute pas jouer dans un théâtre avant plusieurs mois. D'après ce qui est prévu aujourd'hui pour les intermittents Intermittent / Covid-19, je doute que beaucoup survivent.

2020-05-02 La rentrée toujours sans tests

Le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles maternelles et élémentaires est paru. Il y a une semaine, seuls les classes de CP et de CM2 étaient prévues, maintenant tout le monde rentre ou presque... 12 à 15 enfants par classes donc seuls les enfants prioritaires peuvent bénéficier de l'école. Mais il manque les tests dans cette stratégie de déconfinement. S'il est clair que les écoles ouvrent à nouveau pour garder les enfants dont les deux parents travaillent, initialement, il paraissant sensé d'ouvrir un lieu regroupant des personnes peu affectées par le virus. Il était donc envisageable de construire des enceintes fermées dans lesquelles le virus n'est pas. Cela devait s'appuyer sur la capacité de tester les enfants et les enseignants dans les écoles. L'école aurait pu ouvrir alors dans des conditions presque normales. L'absence du virus dans ces enceintes est un élément important pour le maintien de l'école dans une relative sérénnité. Ouvrir les écoles sans tester, c'est un peu comme demander à un aveugle, insensible à la douleur et au toucher de traverser Paris sans toucher aucun obstacle. C'est quelque peu irréel. Dans l'Oise, certaines écoles testent leurs enseignants. Ils sont convoqués pour une prise de sang. Ils sont censé recevoir les résultats cinq semaines plus tard. J'espère que j'ai mal compris le délais des cinq semaines mais plus rien ne m'étonne. On ne sait toujours pas comment sont utilisés les tests que nous sommes censés pouvoir effectuer chaque semaine.


more...

2020-04-21 Détours scientifiques (2)

Un article est récemment paru sur la possibilité de retrouver des fragments du virus du sida dans l'ARN du coronavirus... Et bien, ce n'est pas plus probable que le hasard... Question : L'ARN du coronavirus du SARS2 contient il des fragments du virus du sida ? D'un point de vue scientifique, pourquoi les enfants ne semblent pas souffrir du coronavirus ? Réflexions de virologue sur le COVID19, à la lumière des autres maladies virales. Le coronavirus va-t-il disparaître ? Voici 3 issues possibles selon des experts. Le dashboard de l'hôpital où Didier Raoult exerce South France Morning Post. Une comparaison intéressante entre les approches allemande et française : Parcs bondés à Berlin vs. rues désertes à Paris: qui a raison?.


more...
-->

Xavier Dupré